Logo CNSEE Business

Pourquoi et comment faire un bilan de compétences ?

Dans un monde du travail en perpétuelle mutation, s’adapter est essentiel pour maintenir sa compétitivité. De plus en plus de salariés n’hésitent pas à entreprendre un bilan de compétences pour se positionner stratégiquement. Cet article explore les raisons et les méthodes pour mener à bien cette évaluation.

Qu’entend-on par bilan de compétences ?

Après plusieurs années dans une même fonction ou à des moments clés de leur parcours professionnel, certains ressentent le besoin de faire le point sur leurs compétences, leurs aspirations et leurs perspectives d’évolution.

Le bilan de compétences, également appelé évaluation des compétences, répond à ces besoins en offrant un outil de développement personnel conforme au Code du travail, relevant de la formation continue.

Quel est l’objectif du bilan de compétences ?

Il vise à permettre à l’individu de dresser un état des lieux de ses compétences, de sa personnalité et de ses motivations afin de définir un projet professionnel pertinent. Ce projet peut concerner une reconversion, une formation, une évolution de carrière ou la recherche d’un emploi.

Quels aspects sont étudiés lors d’une évaluation des compétences ?

Cette évaluation, réalisée par un professionnel, nécessite une implication significative de la part du bénéficiaire. À travers un processus d’auto-analyse guidée par un consultant expert, le candidat élabore un projet d’évolution sur mesure. Les différentes évaluations possibles permettent une approche individualisée, adaptée aux besoins de chacun.

Pendant cette analyse, de nombreux aspects sont pris en compte : les compétences professionnelles, les intérêts personnels, les aptitudes techniques et comportementales, ainsi que les expériences professionnelles passées.

Où peut-on réaliser un bilan de compétences ?

En France, plusieurs entités sont habilitées à réaliser des bilans de compétences, notamment les organismes de formation, les cabinets de conseil ou les psychologues du travail. Pour des résultats optimaux et authentiques, il est recommandé de réaliser votre bilan de compétences à Meaux, avec des professionnels expérimentés.

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Il y a plusieurs raisons valables de réaliser un bilan de compétences :

  • Recherche d’emploi : Un bilan de compétences peut vous aider à identifier vos atouts et vos compétences, et à établir un projet professionnel en accord avec vos objectifs de carrière ;
  • Évolution professionnelle : Il peut vous aider à cerner vos points forts et vos faiblesses, ainsi qu’à élaborer un plan d’action pour atteindre vos ambitions professionnelles ;
  • Insatisfaction professionnelle : Si vous vous sentez désorienté ou insatisfait dans votre travail, un bilan de compétences peut vous permettre de mieux comprendre vos motivations et d’explorer des possibilités de reconversion ;
  • Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : Il peut vous aider à identifier les compétences que vous avez acquises au fil de votre parcours professionnel et à les formaliser dans un dossier de VAE.

En outre, si vous envisagez une reconversion professionnelle, un bilan de compétences peut vous aider à définir un nouveau projet professionnel et à élaborer un plan d’action pour le concrétiser.

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Quelles sont les modalités d’accès à un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est accessible à différents profils (salariés, demandeurs d’emploi ou travailleurs indépendants) sous certaines conditions d’ancienneté. Pour les salariés du secteur privé, l’accès est possible après 5 années d’expérience professionnelle, dont au moins un an au sein de l’entreprise actuelle. Pour les salariés en CDD, cette possibilité s’ouvre après 24 mois d’ancienneté, consécutifs ou non, dont 4 mois en CDD.

Les intérimaires peuvent y prétendre après 5 années d’ancienneté avec un minimum de 2 028 heures travaillées ou 3 ans dans la même branche, dont 1 an dans l’agence actuelle. Quant aux fonctionnaires, ils peuvent en bénéficier après avoir accumulé au moins 10 ans de service, en vue d’une évolution géographique ou professionnelle.

Les demandeurs d’emploi peuvent accéder au bilan de compétences à partir de 3 années d’expérience professionnelle, s’ils ont moins de 55 ans et sont au chômage depuis plus de 6 mois. Les travailleurs indépendants peuvent également en bénéficier moyennant leur participation au financement de la formation professionnelle.

L’employeur peut de même solliciter un bilan de compétences pour un salarié, mais ce dernier doit donner son accord dans un délai de 10 jours. Les résultats du bilan sont confidentiels et ne peuvent être exploités que par le bénéficiaire. Les entretiens peuvent se dérouler pendant ou en dehors des heures de travail, et dans le premier cas, une autorisation d’absence est nécessaire pour les salariés.

Comment se déroule un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences se déroule en trois phases : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion.

La phase préliminaire consiste à définir vos besoins et vos attentes en collaboration avec un consultant. La phase d’investigation comprend quant à elle des évaluations, des questionnaires et des entretiens avec le consultant pour analyser vos compétences, vos aptitudes et vos motivations.

Enfin, la phase de conclusion implique la rédaction d’un document de synthèse exposant vos résultats et conclusions, ainsi que l’élaboration d’un plan d’action pour votre avenir professionnel.

Le coût d’un bilan de compétences varie généralement entre 1 500 et 3 000 euros. Il peut être pris en charge par le Compte Personnel de Formation (CPF), par l’employeur ou par Pôle Emploi.

En résumé, le bilan de compétences représente un investissement personnel qui peut vous aider à prendre les rênes de votre carrière et à vous épanouir professionnellement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un organisme agréé par le Ministère du Travail français pour en savoir plus.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive CNSEE Business

Articles récents

Catégories