Logo CNSEE Business

Quelques cas d’usage d’un diagramme d’Ishikawa pour mener vos projets à bien

Le diagramme d’Ishikawa est un outil puissant utilisé dans la gestion de projet pour identifier et analyser les causes potentielles d’un problème ou d’une situation donnée. Cependant, son utilité ne se limite pas à la résolution de problèmes. Retrouvez dans la suite quelques cas d’utilisation clés du diagramme d’Ishikawa pour mener vos projets à bien.

Qu’est-ce que le diagramme d’Ishikawa ?

Également connu sous les appellations diagramme de causes et effets, diagramme en arêtes de poisson ou encore diagramme des 5M, le diagramme d’Ishikawa est un outil de résolution de dysfonctionnement au sein d’une entreprise. Créé par l’ingénieur japonais Kaoru Ishikawa dans les années 1960, ce diagramme ayant la forme d’un arbre avec plusieurs arêtes permet de ressortir les causes et effets des problèmes dans un projet, un processus ou bien même un système.

Vous pouvez utiliser un modèle de diagramme d’Ishikawa pour trouver la solution adaptée à votre entreprise en cas de crise. Il est constitué d’une flèche principale qui aboutit au problème majeur, et de flèches secondaires désignant les causes à l’origine du problème, répertoriées en cinq ordres : les 5 M.

Quels sont les 5 M du diagramme d’Ishikawa ?

Les 5 M du diagramme d’Ishikawa sont des facteurs critiques utilisés dans l’identification et dans l’analyse des problèmes d’un projet. Ces facteurs concernent :

  • La main d’œuvre : fait référence aux savoir-faire, aux compétences, aux collaborateurs et à l’équipe ;
  • La méthode : Il s’agit des méthodes de production, des process et de l’organisation du travail ;
  • Le matériel : concerne les moyens et équipements nécessaires pour pouvoir produire ;
  • Le milieu : Il a trait au lieu de travail et aux conditions de travail ;
  • Les matières : désignent les matières premières requises à la production.

Pour aller plus loin, il convient de préciser que le M de matériel est parfois remplacé par Moyens. D’autres M peuvent occasionnellement s’ajouter au diagramme de causes et effets, comme le M de mesure, qui concerne les activités d’évaluation et reporting ou le M de management pour ressortir l’impact des principes de management sur les problèmes.

Quand et comment utiliser un diagramme d’Ishikawa ?

Quand et comment utiliser un diagramme d’Ishikawa ?

Le diagramme d’Ishikawa peut être utilisé dans n’importe quelle situation dans laquelle il est essentiel d’identifier l’origine des dysfonctionnements dans un système. Cet outil est souvent utilisé par les équipes dans le développement de produits, le marketing, la fabrication et d’autres secteurs qui impliquent de bosser avec des personnes, des démarches et des processus. Voici quelques cas fréquents dans lesquels le diagramme de causes et effets peut être utile pour mener à bien vos projets :

  • Pendant l’identification des causes d’un problème ;
  • Pendant l’amélioration ou le développement d’un procédé ;
  • Pendant un brainstorming pour obtenir des issues à un problème ;
  • Pendant le dépannage d’un dysfonctionnement avec des produits ou services ;
  • Pendant l’évaluation des résultats d’une campagne publicitaire ;
  • Pendant l’analyse des données issues d’investigations auprès des clients.

Le diagramme d’Ishikawa peut également être utile au cours de la planification de projets. En gestion de projets, il permet d’explorer les différentes causes de problèmes relatifs à toutes les étapes du projet, de la planification à l’aboutissement.

Comment générer un diagramme d’Ishikawa ?

Pour concevoir un diagramme Ishikawa, il convient de suivre quelques étapes.

Identifier le problème principal et définir les causes possibles

Le problème principal figure dans le coin droit de l’outil, au niveau de l’axe principal. En ce qui concerne l’identification des causes possibles, le but ici consiste à accroître les points de vue. Un brainstorming sera nécessaire pour trouver une vision plus poussée.

Classifier les causes et identifier la cause principale du problème

Pour classifier les causes, essayez de regrouper les causes repérées selon les 5M pour pouvoir compléter les branches du poisson. Ensuite, repérez la cause racine pour chaque branche.

Préparer un plan d’action

Une fois le diagramme conçu, il est temps de monter un plan d’action. Pour ce faire, il faudra hiérarchiser les causes en fonction de leur niveau d’impact et identifier celles sur lesquelles vous avez le plus fort pouvoir d’action. En procédant de cette manière, vous pourrez concevoir le plan d’action à mettre en pratique pour résoudre les problèmes et agir sur le dysfonctionnement global.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive CNSEE Business

Articles récents

Catégories