Pauvreté Multidimensionnelle des ménages et Scolarisation des enfants au Congo

Si la pauvreté des ménages constitue un obstacle majeur à la scolarisation des enfants, bien d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Ces facteurs sont d’ordre à la fois démographique, économique, social, culturel et politique. L’objectif de la présente recherche est d’évaluer le niveau de pauvreté multidimensionnelle des ménages et établir les corrélations et mécanismes causaux entre pauvreté et scolarisation des enfants au Congo. Plus spécifiquement, il s’agit de : Voir si dans le contexte congolais, il existe de différences notables de scolarisation des enfants selon que ces derniers appartiennent à des ménages pauvres, moyens ou riches ; Mesurer les chances de scolarisation des enfants des pauvres par rapport à ceux des riches ; Mesurer les chances de scolarisation des filles par rapport aux garçons, aussi bien dans les ménages pauvres que dans les ménages riches ; Mesurer les chances de scolarisation des enfants ruraux par rapport aux enfants citadins ; Mesurer la contribution de la pauvreté dans la scolarisation/déscolarisation des enfants. La problématique de cette étude s’exprime ainsi autour de la question centrale qui est celle de savoir dans quelle mesure peut-on dire que la pauvreté des ménages influence la scolarisation des enfants dans le contexte congolais ?

L’étude repose sur un échantillon de 10142 enfants âgées de 6 à 19 ans, données issues de la toute première Enquête Démographique et de Santé du Congo (EDSC-1) de 2005. Deux variables sont retenues pour représenter la scolarisation. Il s’agit de la fréquentation scolaire et du gap d’éducation. Des méthodes de statistiques descriptives et explicatives ont été utilisées pour vérifier les hypothèses de recherche. Il s’agit de l’analyse factorielle des correspondances multiples, de l’analyse de la régression logistique binaire et de l’analyse de la régression de poisson. Ces méthodes d’analyse ont permis de dégager les effets des facteurs socioculturels, économiques et démographiques sur la scolarisation des enfants.

Il ressort de ces analyses que le niveau élevé de pauvreté des ménages est l’un des facteurs préoccupant de la sous scolarisation des enfants au Congo. Même si tous les milieux de résidences sont touchés, le monde rural demeure de loin, le plus concerné. Cette pauvreté à aussi un impact négatif sur la scolarisation des filles, sur la scolarisation des enfants autres que ceux du chef de ménage, sur la scolarisation des enfants des familles nombreuses et sur la scolarisation des enfants des ménages de faible niveau d’instruction.

(Ceci est un résumé, l'article est en cours de publication)

Contact Auteur : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sondage

De manière générale, êtes-vous satisfait du site ?
 

Image

No images
Bannière
Centre National de la Statistique et des Etudes Economiques (CNSEE)
Copyright © 2014 CNSEE - Centre Nationale de la Statistique et des Etudes Economiques du CONGO. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.