Avantages et limites du plan de sondage de l'Enquête Ivoirienne sur la Fécondité de 1981 - Limites

Index de l'article
Avantages et limites du plan de sondage de l'Enquête Ivoirienne sur la Fécondité de 1981
INTRODUCTION
Bases de sondage utilisées
Stratification et sélection des unités
Secteur urbain (autres villes qu’Abidjan et Bouaké)
Secteur rural
CRITIQUES DU PLAN DE SONDAGE UTILISE
Limites
Toutes les pages
II.      Limites

-       Le fait d’avoir utilisé trois bases de sondage a causé un chevauchement à Bouaké où deux îlots ont été éliminés puisqu’ils appartenaient à la fois au milieu Urbain (Ville de Bouaké) et au milieu rural ;

-       Considérer Bouaké comme une strate au même titre qu’une commune d’Abidjan n’est pas réaliste puisque Bouaké n’est pas homogène par rapport à la fécondité;

-       La taille de l’échantillon à prendre par unité au niveau agrégé (strates, unités primaires,…, îlot) n’ayant pas était fixée à l’avance, il y a risque de dépasser ou de ne pas atteindre la taille globale de l’échantillon ;

-       Le fait de doubler la probabilité de sélection pour les ménages ou concessions de plus de 60 habitants en secteur rural conduit à échantillonner tous ces derniers. Or, il n’est pas évident de démontrer que la taille du ménage ne soit pas corrélée avec la fécondité. Ce qui peut conduire à une redondance de l’information ou mettre en cause la représentativité s’il arrive qu’ils soient en nombre important ;

-       Le ménage ne constitue pas une bonne grappe pour l’étude de la fécondité du fait que les femmes vivant dans un même ménage auront tendance à avoir des comportements similaires en matière de fécondité ;

-       Dans le cas de l’échantillonnage au niveau de la strate Abidjan-Bouaké, le tirage direct des unités d’observations (femmes éligibles) à partir des îlots n’est pas adéquat, il aurait été plus réaliste de tirer d’abord les ménages dans lesquels vivent ces femmes ;

-       La méthode utilisée pour le tirage des femmes au niveau d’Abidjan et Bouaké n’a pas été précisée ;

-       La multiplication des unités primaires, surtout pour le cas de la strate Abidjan-Bouaké augmente le coût de l’enquête à cause des frais de déplacement.



Sondage

Comment appreciez-vous le site de l'INS?
 

Image

REPUBLIQUE DU CONGO
Bannière
COPYRIGHT@INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE(INS)